Réseau Éducation Sans Frontières 33 Réseau Éducation Sans Frontières 33

agenda

Du 1er janvier Au 30 juin
Les permanences

RESF33 1e me du mois, 10h ASTI.


Communiqué de Presse du RESF Paris-19e

M. ZHOU, papa de 2 élèves parisiens, depuis 10 ans en France, risque l’expulsion !

10 mars 2008

« Aujourd’hui lundi 10 mars 2008, c’est un enfant inquiet qui est entré dans ma classe. En effet, je suis la maîtresse de Peng Zhou (fils aîné de Monsieur Zhou) et j’ai constaté une certaine angoisse ainsi que de la tristesse sur son visage (…) ».

M. Zhou, entré en France en février 1998, est actuellement en centre de rétention et est sur le point de se faire expulser. Pour demander sa libération et la régularisation de cette famille, nous organisons un rassemblement demain matin devant l’école maternelle Emelie Jomard (8 passage Emelie, 75019), à 8h00. Il s’est fait arrêter le 25 février 2008 à un péage autoroutier suite à un contrôle d’identité. A l’issue de sa garde à vue, la préfecture de la Gironde lui a notifié un arrêté de reconduite à la frontière (APRF) le 26 février 2008 et l’a placé au centre de rétention administrative de Bordeaux. Le 28 février 2008, le juge des libertés et de la détention a prolongé son maintien en rétention pour 15 jours et le tribunal administratif de Bordeaux a, le même jour, confirmé l’arrêté préfectoral de reconduite à la frontière. Il est le père de deux enfants scolarisé à Paris. L’aîné, Peng, arrivé en France en 2005, scolarisé à l’école primaire Jomard (19ème arrondissement, Paris) et le plus jeune, Thomas, né en France, actuellement en moyenne section de maternelle à l’école Emelie Jomard (19ème arrondissement, Paris). M. et Mme Zhou ont été déboutés de la circulaire Sarkozy en août 2006, refus assorti dune OQTF. Ils ont ensuite déposé un recours dont ils n’ont pas eu de réponse. Il n’a plus de famille en Chine. Il est en possession d’une promesse d’embauche. M. Zhou vit en France depuis 10 ans, sa cellule familiale s’est développée. Il a fait toutes les démarches nécessaires pour être régularisé. Sa vie est en France ! La préfecture de Bordeaux a tenté de l’expulser vendredi 7 mars de Bordeaux. Grâce au refus d’embarquement de M. Zhou et à une mobilisation massive de RESF, le commandant de bord a alors décidé de ne pas le faire monter dans l’avion. M. Zhou est retourné au centre de rétention où il peut être expulsé à tout moment ! Nous nous opposons à l’expulsion de cet homme et demandons que cette famille soit régularisée !

Pour consulter les autres articles sur M. Zhou

Contactez le resf33

par mail :

resf33.bdx@gmail.com

par courrier :

RESF 33 - Bourse du Travail

44 Cours Aristide Briand

33075 Bordeaux cedex

en se rendant aux permanences

Sur le site national

Toute l’actualité du site National