Réseau Éducation Sans Frontières 33 Réseau Éducation Sans Frontières 33

agenda

Du 1er janvier Au 30 juin
Les permanences

RESF33 1e me du mois, 10h ASTI.


Campagne Fax/Mails pour Keita

2 octobre 2008

Voilà ci-dessous un exemple de fax/mail pour Keita à envoyer en masse à la préfecture du Cantal, et à faire envoyer par le plus d’organisations possibles… Vous pouvez bien entendu personnaliser.

Coordonnées de la préfecture du cantal Préfet : Monsieur Paul Mourier fax 04 71 64 88 01

Pour ceux qui n’ont pas de fax, vous pouvez aussi envoyer un mail :

mail du préfet :

paul.mourier@cantal.pref.gouv.fr

mail du Secrétaire général :

michel.monneret@cantal.pref.gouv.fr

EXEMPLE DE FAX/MAIL :

KEITA M’Gba Mamourou que nous appelions familièrement Keita à Bordeaux a 35 ans. Originaire de Côte d’Ivoire il a du fuir son pays au moment des troubles d’il y a quelques années après que des membres de sa famille, en particulier sa mère et sa sœur, ont subi des traitements inhumains et dégradants. Plusieurs membres de sa famille vivant en France ont obtenu le statut de réfugié politique. Il lui a été refusé, et à ce refus a fait suite une OQTF. (Obligation de Quitter le Territoire Français)

Après avoir terminé ses études de kinésithérapeute au Sénégal, il avait obtenu après la réussite du concours, la possibilité d’intégrer une 3ième année de formation en masso- kinésithérapie à l’IFMK de Rennes , afin de valider son DE en France et de pouvoir y exercer. Il avait obtenu un contrat de 18 mois à l’hôpital d’Aurillac qu’il devait rejoindre en juillet 2009 à l’issu de sa formation. Une demande de titre de séjour était en cours.

Bien qu’il rentre dans le cas de l’immigration choisie, mardi 30 septembre 2008 il a fait l’objet d’une arrestation piège à la préfecture du Cantal. Le soir même il était au CRA de Lyon Saint-Exupéry. Hier soir, mercredi 1er octobre, il apprenait son expulsion prévue dans la nuit sur insistance du préfet du Cantal. Son avocat bordelais lui a fait faire une demande d’asile qui a été prise en compte.

Il est assigné à résidence à Lyon

Ses collègues de l’hôpital se mobilisent soutenues par les associations du Cantal.

Keita ne doit pas être expulsé. Il a un emploi, des références de stages pendant ses études à Bordeaux. S’il rentre dans son pays, entrant dans la catégorie des opposants au régime, il risque de subir des traitements inhumains et dégradants.

------------------------------------------------------

N’oubliez pas de signer la pétition !

Contactez le resf33

par mail :

resf33.bdx@gmail.com

par courrier :

RESF 33 - Bourse du Travail

44 Cours Aristide Briand

33075 Bordeaux cedex

en se rendant aux permanences

Sur le site national

Toute l’actualité du site National