Réseau Éducation Sans Frontières 33 Réseau Éducation Sans Frontières 33

agenda

Du 1er janvier Au 30 juin
Les permanences

RESF33 1e me du mois, 10h ASTI.


7 février : Mobilisations dans toute la France CONTRE L’ENFERMEMENT DES ÉTRANGERS et la remise en cause des droits fondamentaux en France et en Europe

à Bordeaux RV à 14h Parvis des droits de l’Homme

4 février 2009

MANIFESTONS NOTRE SOLIDARITE

NON AUX CRA

LIBERATION DE TOUS LES RETENUS DU CRA DE BORDEAUX.

à l’appel du Réseau Education sans Frontières

Rassemblement

Samedi 7 février 2009 à 14 heures

Devant le Parvis des Droits de l’Homme de Bordeaux

(tram ligne B, rue des Frères Bonnie n°30)

Journée nationale de mobilisation contre l’enfermement de étrangers dans les Centres de rétention administrative

-----------------------------

Les « Centres de Rétention Administrative » (CRA) sont les lieux d’enfermement des étrangers en situation irrégulière, en attente d’expulsion vers leur pays d’origine. Il en existe 24 en France métropolitaine, dont un à Bordeaux.

Nous dénonçons le triste jeu de mots qui nomme « rétention » ce qui n’est rien d’autre qu’une « détention ». Être au CRA c’est être dans une prison avec, en plus, l’angoisse de l’expulsion.

Nous dénonçons les conditions matérielles et psychologiques de rétention, qui poussent des retenus à des actes de désespoir : suicides, tentatives de suicide, automutilations, grèves de la faim et de la soif… Et plus encore puisque après Vincennes, le Mesnil Amelot, Nantes et Rennes, le CRA de Bordeaux (situé au sous-sol du commissariat central) s’est mis à son tour à brûler : un incendie s’y est déclaré dans la soirée du 19 janvier 2009.

Nous dénonçons la politique d’enfermement des étrangers en situation irrégulière : être sans papiers, c’est une situation administrative, ce n’est pas un crime.

Nous dénonçons la politique du gouvernement tendant à réduire les sans papiers à des objectifs chiffrés : 15.000 expulsions en 2004, plus de 29.000 en 2008 au lieu des 26 000 prévus en France métropolitaine et autant dans les DOM !

Nous dénonçons l’Europe forteresse qui chasse, au risque de leur vie, celles et ceux qui ont construit leur existence ici.

Nous dénonçons l’adoption de la « directive de la honte » par le Parlement européen, qui permet aux états membres de porter à 6 mois la durée de la rétention (en France aujourd’hui, 32 jours).

-----------------------------

PDF - 100.5 ko

-----------------------------

Appel National

Contactez le resf33

par mail :

resf33.bdx@gmail.com

par courrier :

RESF 33 - Bourse du Travail

44 Cours Aristide Briand

33075 Bordeaux cedex

en se rendant aux permanences

Sur le site national

Toute l’actualité du site National