Réseau Éducation Sans Frontières 33 Réseau Éducation Sans Frontières 33

agenda

Du 1er janvier Au 30 juin
Les permanences

RESF33 1e me du mois, 10h ASTI.


Urgent Fax et mails pour la libération de M. SUNIC

24 février 2010

Tino SUNIC placé au CRA de Toulouse lundi 8 février, est un demandeur d’asile, pourtant expulsable à tout moment.

APPEL A FAXS ET MAILS pour le soutenir (texte ci-dessous)

Prefecture de la Gironde

Numero de fax de la préfecture de Gironde

05 56 90 60 67

fax/mail du préfet de la Gironde

M. Dominique Schmitt : 05 56 90 64 76

dominique.schmitt@gironde.pref.gouv.fr

prefet@gironde.pref.gouv.fr

mail secrétaire général de la préfecture bernard.gonzalez@gironde.pref.gouv.fr

mail du préfet délégué à la sécurité et à la défense

jean-marc.falcone@gironde.pref.gouv.fr

Les deux modes de communication (fax et mail) ne sont pas redondants. Si vous le pouvez, faites éventuellement les deux.

Vous pouvez également signer la pétition

Arrivés en France le 26 janvier 2009,Tino et Serdja SUNIC ainsi que leurs six enfants Nada, Luka, Lala, Emi, Valentino, et Stéphane ont vécu un parcours difficile en raison des multiples persécutions subies pendant la guerre dans leur pays d’origine mais aussi du fait de leurs origines Rroms.

Les enfants sont tous nés en Serbie Monténégro sauf Stéphane né le 28 janvier 2009 à Avignon. Trois d’entre eux sont scolarisés à l’école André Meunier.

Toute reconduite à la frontière serait synonyme de renvoi vers ces persécutions.

Après la dernière tentative de retour dans leur pays, les persécutions ayant repris, la famille a repris la route de l’exil. Aujourd’hui, ils ont déposé une demande d’asile auprès de la préfecture de la Gironde.

Mais, si la préfecture a pris acte de la décision de l’OFPRA en délivrant un dossier de demande d’asile à M et Mme Sunic, elle leur a pourtant remis un refus de séjour.

De plus, fin 2008, la Serbie Monténégro a considéré que M et Mme Sunic ne sont ni de nationalité serbe, ni de nationalité monténégrine alors qu’ils ont vécu dans ce pays depuis qu’ils sont nés.

Aussi, Tino Sunic et sa famille, se trouvent sans nationalité de fait. Ils sont dans une zone de non droit et dans une réelle impasse. Sans droits, sans citoyenneté ni nationalité, la famille, repartie mainte fois en errance, demande notre protection.

Bien que la menace de reconduite à la frontière de M Sunic soit réelle, il est inutilement maintenu en rétention dans la mesure où il ne pourra pas être expulsé tant que son pays d’origine ne le considère pas comme un de ses ressortissants.

Nous demandons qu’enfin cessent les persécutions pour Tino, Serdja et leurs six enfants grâce à l’obtention d’un titre de séjour.

Ils ont droit à l’asile et à notre protection, selon la Convention Européenne des Droits de l’homme.

-----

Pour signer la pétition de soutien à la famille sur le site

Contactez le resf33

par mail :

resf33.bdx@gmail.com

par courrier :

RESF 33 - Bourse du Travail

44 Cours Aristide Briand

33075 Bordeaux cedex

en se rendant aux permanences

Sur le site national

Toute l’actualité du site National