Réseau Éducation Sans Frontières 33 Réseau Éducation Sans Frontières 33

agenda

Du 1er janvier Au 30 juin
Les permanences

RESF33 1e me du mois, 10h ASTI.


Nouvelle campagne Fax-mails pour la famille Aloyan

5 novembre 2010

M. Aloyan a été libéré hier mercredi car la préfecture n’a pas voulu expulser la moitié de la famille, mais on a de bonnes raisons de craindre une nouvelle arrestation de toute la famille tres prochainement. C’est pourquoi le RESF33 lance une nouvelle campagne de fax-mails à leur propos.

Ci-dessous donc les coordonnées de la préfecture et un exemple de courrier à faxer/mailer.

Coordonnées de la préfecture :

Numéro de fax de la préfecture de Gironde

05 56 90 60 67

fax/mail du préfet de la Gironde

M. Dominique Schmitt : 05 56 90 64 76

dominique.schmitt@gironde.pref.gouv.fr

prefet@gironde.gouv.fr

secrétaire générale : isabelle.dilhac@gironde.pref.gouv.fr

Les deux modes de communication (fax et mail) ne sont pas redondants. Si vous le pouvez, faites éventuellement les deux.

-------------------------------------------------

Monsieur le Préfet,

Le matin du 3 novembre 2010, Marat Aloyan et son fils Aziz (3 ans) ont été arrêtés et envoyés au centre de rétention administrative de Toulouse.

Cette arrestation a provoqué une tentative de suicide de la mère, Nelly, qui s’est retrouvée à l’hôpital.

En dépit du fait que cette famille s’est vue déboutée par le Tribunal administratif à l’issue de son recours en août dernier et se trouvait donc expulsable au regard des dispositions prévues par la directive européenne « Dublin II », les conditions dans lesquelles s’est déroulée cette arrestation sont humainement scandaleuses et indignes d’un état de droit.

Monsieur Aloyan et son fils ont été libérés, mais la famille vit maintenant dans la peur d’une nouvelle arrestation. Cette famille est effectivement menacée de persécutions dans son pays d’origine, et craint fortement qu’un renvoi vers la Pologne soit suivi rapidement par un renvoi en Géorgie.

La fille de 8 ans est scolarisée a l’école André Meunier,le fils va également entamer une scolarisation. Ils ont besoin de se remettre du traumatisme de cette arrestation, et de pouvoir aller à l’école sereinement, avec la certitude de retrouver leurs parents le soir.

Quant à Nelly, son acte désespéré montre bien la terreur dans laquelle la plonge la perspective d’une nouvelle arrestation.

Monsieur le Préfet de la Gironde, je vous demande de bien vouloir faire acte de clémence en autorisant a titre humanitaire cette famille à déposer une demande d’asile en France. Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de mes salutations républicaines.

-------------------------------------------------

Pour signer la pétition de soutien à al famille ALOYAN

Contactez le resf33

par mail :

resf33.bdx@gmail.com

par courrier :

RESF 33 - Bourse du Travail

44 Cours Aristide Briand

33075 Bordeaux cedex

en se rendant aux permanences

Sur le site national

Toute l’actualité du site National