Réseau Éducation Sans Frontières 33 Réseau Éducation Sans Frontières 33

agenda

Du 1er janvier Au 30 juin
Les permanences

RESF33 1e me du mois, 10h ASTI.


Pour la régularisation de Karim

Signez la pétition !

1er décembre 2006

Karim est un lycéen de 18 ans de nationalité algérienne, mineur selon sa loi algérienne. Depuis trois ans, il vit à Bordeaux avec son oncle et sa tante, tous deux Français. Karim suit une scolarité, il s’est fait de nombreux amis et, plutôt bon élève, il s’est rapidement intégré. Pour ces seules raisons, Karim aurait dû être admis au séjour, au titre de sa vie privée et familiale : il avait été contraint de rompre toute attache avec son pays d’origine. En effet, en quittant Tizi Ozou, sa ville d’origine, c’était surtout les menaces et les mauvais traitements qu’il fuyait, sa famille et son entourage ayant découvert son homosexualité.

Entré sur le territoire français avec un visa, Karim en a demandé la prolongation afin de rester en situation régulière, puis il a sollicité l’obtention d’un titre de séjour. La préfecture de Gironde a rejeté sa demande, et l’a invité à quitter le territoire le 31 août dernier. Toutefois, le 12 septembre dernier, le tribunal administratif de Bordeaux a annulé cet arrêté de reconduite, en réfutant tous les arguments de la préfecture, qui a commis selon le juge une « erreur manifeste d’appréciation ».

Bien qu’alerté par les associations, le ministre de l’Intérieur a cependant demandé au préfet de Gironde à faire appel de la décision. Celui-ci reproche à Karim de faire de son homosexualité le motif de sa régularisation, alors que pour Karim, il ne s’agit que de l’explication de son départ d’Algérie. L’intention est donc clair : il s’agit pour Nicolas Sarkozy, en toute conscience, d’obtenir son expulsion à tout prix, quitte à l’extraire de la famille et des proches qu’il lui reste, et à l’exposer à de graves dangers pour son intégrité physique ou morale.

Nous demandons au ministre de l’Intérieur de mettre fin à l’acharnement administratif subi par Karim et de régulariser sans délai sa situation. Nous demandons que soit respecté, partout en Europe, le droit à une vie privée et familiale pour tous les résidents étrangers.

Allez voir le site consacré à Karim

Signez la pétition demandant la régularisation de Karim !

Contactez le resf33

par mail :

resf33.bdx@gmail.com

par courrier :

RESF 33 - Bourse du Travail

44 Cours Aristide Briand

33075 Bordeaux cedex

en se rendant aux permanences

Sur le site national

Toute l’actualité du site National